Aller au contenu principal

Exposition « Convergence » au Kiran Nadar Museum, New Delhi, Inde

du 28 avril au 30 juin 2022

L’exposition « Convergence, a panorama of photography’s French connections in India » présente un panorama des images prises par des photographes français en Inde, dès le 19e siècle, choisies par le commissaire Rahaab Allana, de la fondation Alkazi. Bénéficiant de prêts du musée Nicéphore Nièpce, du musée du Quai Branly – Jacques Chirac, de la Maison européenne de la Photographie, du musée d’Aquitaine et, pour les photographies de Marc Riboud, d’un prêt exceptionnel du Musée national des arts asiatiques – Guimet, cette exposition est l’évèbement phare du festival « Bonjour India ».

Pour la première fois, près de 60 photographies de Marc Riboud en Inde, ainsi que des documents et livres, seront montrés.

 

Pour plus d’informations (en anglais) : site internet de l’Institut français en Inde

Exposition « I comme Image, Un abécédaire photographique de Marc Riboud » à la médiathèque André Labarrère, Pau

du 23 avril au 25 juin 2022

« J’ai composé cet abécédaire avec les photographies de mon photographe préféré, Marc Riboud. Avec lui, vous apprendrez à lire le monde en même temps que les lettres et les mots. Vous le suivrez sur les chemins qu’il a parcourus à pied ou en voiture, vous regarderez avec lui ce qui l’a touché, ce qu’il a aimé au point de l’avoir isolé, gardé, transformé en photographies. » Catherine Chaine

En 26 photographies, cette exposition invite à (re)découvrir des photographies de Marc Riboud, connues et moins connues. B comme Bateau, J comme Joie, R comme Route, T comme Tortue…

Inauguration de l’exposition le samedi 23 avril à 11h.
Conférence de Catherine Chaine et Lorène Durret le 23 avril à 14h30 dans l’auditorium de la médiathèque.

Pour tous les détails du programme : programme de saison

Exposition collective « La beauté passe comme un rêve » à la galerie Le Voleur d’images, Paris

du 9 novembre 2021 au 19 février 2022

Entrée libre du jeudi au samedi de 14h30 à 18h, et sur rendez-vous.
Pour plus d’informations : site internet de la galerie

Exposition collective « Horizon » à l’Atelier L’Oeil Vert, Paris

du 4 novembre 2021 au 19 février 2022

« Trois jours après en ouvrant les yeux, Odile et Franz aperçurent la mer. Elle ressemblait à un théâtre, le théâtre dont la scène se situe exactement à l’horizon. Au-delà, il n’y a plus que le ciel. Devant cette harmonie qui se propageait doucement en vastes ondes, Franz et Odile aperçurent tout à coup ni limites ni constructions. » Jean-Luc Godard, Bande à part.

De la peur enfantine ou antique du bord du monde à la perfection répétée de la figure, c’est de cet horizon-là dont nous parle cette exposition. 28 photographes contemporains fixent une ligne et immobilisent le paysage au bout du voyage, lointain ou tout proche.
En face, Gilbert Bellan (1868-1951) peint des aquarelles marines de la côte vendéenne. Dans un éblouissement camusien il traque sans cesse les noces de la lumière et de la mer sur la ligne d’horizon. On n’en finit pas d’écrire avec la lumière.

Th. D.

Adresse : 12 rue Léopold Bellan, 75002 Paris
Entrée libre du jeudi au samedi de 12h à 19h, et sur rdv

Photo-concert avec Baptiste Trotignon à l’Opéra de Rennes

le 21 octobre 2021

L’Orchestre national de Bretagne, l’association Davril et Les amis de Marc Riboud présentent une création originale mêlant les photographies de Marc Riboud et la musique de Baptiste Trotignon.

Baptiste Trotignon, pianiste, compositeur et compagnon de route des plus grands musiciens depuis 20 ans, est une figure de proue d’un jazz curieux. Incorporant plusieurs styles de musique du jazz au cabaret, du classique à la variété, Baptiste Trotignon  inaugurera le festival « Ça va jazzer » avec cette création originale. Il rend hommage à Marc Riboud dont les photographies seront projetées, en dialogue avec le piano et des moments d’improvisation musicale.

Pour plus d’informations et pour réserver un billet : site internet de l’Orchestre national de Bretagne

(Crédits photos : pour le portrait de Baptiste Trotignon, 2019 (c) Richard Dumas ; pour le portrait de Marc Riboud, Chine, 1996 (c) Xiao Quan)

Participation à l’exposition « Népal. Art de la vallée de Katmandou » au Musée national des arts asiatiques – Guimet

du 20 octobre 2021 au 17 janvier 2022

Six photographies prises au Népal en 1956 par Marc Riboud sont montrées dans l’exposition « Népal. Art de la vallée de Katmandou ».

Cette exposition couvre une longue histoire entre le 10e et le 19e siècle. Elle présente  des photographies, dessins, miniatures, sculptures en bronze et bois, ainsi que des objets rituels népalais d’obédience bouddhique et hindoue. S’épanouissant parallèlement dans la vallée de Katmandou, les deux courants religieux se mêlèrent parfois en un syncrétisme très original, à l’iconographie complexe.

L’exposition associe aux collections du MNAAG quelques œuvres majeures prêtées par le Collège de France, les musées d’arts asiatiques de Nice, de Toulouse, et le musée du Quai Branly.

Adresse : Musée national des arts asiatiques – Guimet, 6 place d’Iéna, 75116 Paris
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h

Pour plus d’informations : site internet du Musée Guimet

Exposition « Bangladesh 1971: Mourning and Morning » au Liberation War Museum de Dhaka, Bangladesh

du 16 octobre au 16 novembre 2021

50 ans après le reportage de Marc Riboud au Bangladesh, au moment de son accès à l’indépendance, 50 photographies sont exposées au Liberation War Museum de Dhaka, avec le soutien de l’Alliance française de Dhaka et de l’Ambassade de France au Bangladesh.

Arrivé à Calcutta début novembre 1971, Marc Riboud a photographié les  camps de réfugiés, les manifestations pour l’indépendance du Bangladesh, avant d’accompagner une colonne de l’armée indienne. Témoin de la décisive bataille de Jamalpur, il a été parmi les premiers à rejoindre Dhaka et à photographier la liesse populaire.

Un travail de recherche mené avec Mofidul Hoque, co-comissaire pour le Liberation War Museum, a permis de revisiter ce reportage et de montrer les photographies, aujourd’hui des documents historiques, dans le contexte de leur prise de vue.

Adresse : Liberation War Museum, Plot F 11/A and F 11/B, Ser-e-Bangla Nagar, Civic Centre, Agargaon, Dhaka 1207
Ouvert de 10h à 17h tous les jours sauf le dimanche.
Pour plus d’informations : site internet du Liberation War Museum

Exposition « Clémence » au Festival du Regard, Cergy-Pontoise

du 1er octobre au 21 novembre 2021

Pour sa sixième édition, le Festival du Regard présente « Clémence » : une exposition de textes de Catherine Chaine et de photographies de son époux Marc Riboud, autour de la naissance et l’enfance de leur fille Clémence, atteinte de trisomie 21.

« Aujourd’hui, en ce mois d’octobre, Clémence aura quarante ans, et cinq années ont passé depuis la mort de Marc. Le temps passé m’a fait comprendre que le handicap d’un enfant n’est pas la seule blessure, si cruelle soit-elle, que la vie nous impose.
Quand Clémence avait vingt-deux ans j’ai écrit un livre pour crier le poids du handicap, l’ambivalence des sentiments et ma révolte de ne pas avoir obtenu l’amniocentèse que je désirais. Faire l’effort immense de trouver les mots exacts pour dire la douleur et la colère m’avaient permis, je ne sais trop comment, d’alléger et la douleur et la colère.
Aujourd’hui je regarde ces photos prises par Marc, et elles me font revivre non pas tant le chagrin que le bonheur conscient, constant, de la présence de Marc auprès de moi puisque c’est lui qui aimait photographier sa fille. »
(Catherine Riboud Chaine, septembre 2021)

Pour toutes informations pratiques : site internet du festival

Concours photo « Et si c’était l’Asie ? »

du 4 juin au 4 juillet 2021
Pour célébrer l’ouverture de l’exposition « Marc Riboud. Histoires possibles », le Musée national des arts asiatiques – Guimet  vous propose de participer à un concours photo exceptionnel !
Pour tous ceux à qui les voyagent manquent, partagez avec nous le pouvoir d’évocation de l’Asie, avec des lieux…tous proches de chez vous ! L’objectif : initier le décalage, fixer le dépaysement.
Pour participer, il suffit de poster ses images sur la plate-forme Wipplay. Les gagnants remporteront des cadeaux en lien avec l’exposition.
Pour participer : site internet de Wipplay