Étiquette : La jeune fille à la fleur

Exposition « La jeune fille à la fleur, 50 ans après » à la galerie Arcturus, Paris

du 3 au 25 novembre 2017

Dans le cadre du festival Photo Saint-Germain, la galerie Arcturus présente une exposition de photographies de Marc Riboud autour de « La jeune fille à la fleur », avec une sélection de tirages d’époque et modernes.

Pour Marc Riboud, l’année 1967 restera celle de la Jeune fille à la fleur.
Sans qu’il le sache, tous ses derniers reportages l’y préparaient : son premier voyage au Vietnam, son article sur le porte-avion américain et aussi des rencontres de militants pacifistes à Berlin. C’est là, à Berlin, qu’il apprendra qu’une grande mobilisation se prépare pour l’automne à Washington.
Il sera au rendez-vous, devant le Pentagone, dès le 21 octobre au matin et, quand la manifestation commence à se disperser, dans la lumière du soir, il voit arriver Jan Rose Kasmir, sa fleur à la main qui s’approche des baïonnettes des très jeunes soldats qui lui font face.

On connait la suite. La photographie parue quelques jours après dans Paris Match deviendra une icône et fera le tour du monde. Marc et Jan Rose, toujours militante de la paix, se retrouveront de loin en loin, en 1992 et en 1999, et en octobre 2017, cinquante ans après, est publié le livre La jeune fille à la fleur, texte de Philippe Séclier, éd. du Seuil.

A la galerie Arcturus
65 rue de Seine, 75011 Paris
Entrée libre du mardi au vendredi 14h-19h et le samedi 11h-13h et 14h-19h

Pour plus d’informations : le site internet de la galerie
Pour plus d’informations sur les expositions et évènements de Photo Saint-Germain : le site internet du festival

 

« La jeune fille à la fleur », un nouveau livre aux éditions du Seuil

Parution le 5 octobre 2017

1967. La guerre du Vietnam s’enlise. Aux États-Unis, les pacifistes donnent de plus en plus de la voix. Ils décident d’interpeller le président Lyndon Johnson en se réunissant, le 21 octobre, à Washington DC, autour du bassin du Lincoln Memorial. Ils sont environ 100 000. En fin de journée, la moitié d’entre eux se dirige vers le Pentagone.

 

Le photographe Marc Riboud a fait le voyage. Il est l’un des rares photo-reporters européens à être sur place, et tout à coup, il saisit un surprenant face-à-face : une jeune femme de 17 ans, Jan Rose Kasmir, s’approche de la rangée de fusils à baïonnettes, une fleur à la main. La photographie, prise à la tombée du jour, va faire le tour du monde. La jeune fille à la fleur est une de ces images qui a une histoire.

Le livre de Philippe Séclier permet d’en suivre la genèse, avec de nombreux documents à l’appui. Il s’articule autour des témoignages de Marc Riboud et de Jan Rose Kasmir, qui se sont perdus puis retrouvés pour la première fois en 1998 et qui furent même amenés à se revoir, en janvier 2003, à Londres, lors d’une autre grande manifestation, cette fois contre la guerre en Irak.

Cinquante ans plus tard, La jeune fille à la fleur reste plus que jamais l’un des plus beaux symboles de la non-violence et du refus des guerres.

La jeune fille à la fleur est publié aux éditions du Seuil, dans la collection Fiction & Cie.
Prix 16€ TTC.