Aller au contenu principal

Exposition « Clémence » au Festival du Regard, Cergy-Pontoise

du 1er octobre au 21 novembre 2021

Pour sa sixième édition, le Festival du Regard présente « Clémence » : une exposition de textes de Catherine Chaine et de photographies de son époux Marc Riboud, autour de la naissance et l’enfance de leur fille Clémence, atteinte de trisomie 21.

« Aujourd’hui, en ce mois d’octobre, Clémence aura quarante ans, et cinq années ont passé depuis la mort de Marc. Le temps enfui m’a fait comprendre que le handicap d’un enfant n’est pas la seule blessure, si cruelle soit-elle, que la vie nous impose.
Quand Clémence avait vingt-deux ans j’ai écrit un livre pour crier le poids du handicap, l’ambivalence des sentiments et ma révolte de ne pas avoir obtenu l’ amniocentèse que je désirais. Je me souviens de la fureur qui m’avait habitée contre certains médecins qui freinaient l’accès à cet examen ou contre d’autres encore qui m’avaient répondu avec légèreté. Faire l’effort immense de trouver pour ce livre les mots exacts pour dire la douleur et la colère m’ont permis, je ne sais trop comment, d’alléger la douleur et la colère.  »
(Catherine Chaine, septembre 2021)

Pour toutes informations pratiques : site internet du festival

Concours photo « Et si c’était l’Asie ? »

du 4 juin au 4 juillet 2021
Pour célébrer l’ouverture de l’exposition « Marc Riboud. Histoires possibles », le Musée national des arts asiatiques – Guimet  vous propose de participer à un concours photo exceptionnel !
Pour tous ceux à qui les voyagent manquent, partagez avec nous le pouvoir d’évocation de l’Asie, avec des lieux…tous proches de chez vous ! L’objectif : initier le décalage, fixer le dépaysement.
Pour participer, il suffit de poster ses images sur la plate-forme Wipplay. Les gagnants remporteront des cadeaux en lien avec l’exposition.
Pour participer : site internet de Wipplay

Tombola solidaire au profit de Reporters sans frontières

du 1er au 29 juin 2021

Pour soutenir ses activités, Reporters sans frontières lance une grande tombola solidaire. Un tirage argentique original, signé, de « La jeune fille à la fleur », que Marc Riboud avait offert à l’organisation à la publication de son album « 100 photos pour défendre la liberté de la presse », est mis en vente.

Pour tenter votre chance et découvrir les autres lots proposés sur la plate-forme Karmadon : https://www.karmadon.org/tombolas

Pour plus d’informations sur le site de RSF : https://rsf.org/fr/tombola-solidaire-2021

Vidéo « Guimet Underground »

Le Musée Guimet vous invite dans ses coulisses ! Dans cette vidéo, vous pourrez voir un aperçu du chantier de reconditionnement et de numérisation des planches-contact de Marc Riboud, un travail au long cours, réalisé avec l’aide d’une stagiaire de l’Ecole du Louvre.

Pour regarder la vidéo : https://www.facebook.com/museeguimet/videos/482801426303063

La vidéo a été réalisée par Olam Productions, en coordination avec le service de communication du musée.

Rétrospective « Marc Riboud, Histoires possibles » au Musée national des arts asiatiques – Guimet

du 19 mai au 6 septembre 2021

L’exposition consacrée à Marc Riboud marque l’entrée de l’intégralité de son œuvre dans les collections nationales, conformément à son souhait, et plus précisément au Musée Guimet qu’il aimait tant.

Photographe plus que reporter, Marc Riboud a laissé derrière lui plus de 50 000 photographies (négatifs, diapositives et épreuves sur papier) où l’Asie domine. Qui d’entre nous ne s’identifie pas à telle ou telle image qu’il a toujours connue et n’a le sentiment ainsi de feuilleter, avec l’album du monde, celui de sa famille ?

De l’immédiat après-guerre à la Chine atemporelle des monts Huang Shan, c’est à un parcours de plus de cinquante ans sur tous les continents, avec une place privilégiée pour l’Asie, qu’invite cette exposition.

 

Musée national des arts asiatiques – Guimet
6 place d’Iéna, 75116 Paris
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h
Pour plus d’informations (réservation conseillée) : site internet du Musée Guimet

Exposition « Chines » à la galerie Polka, Paris

du 1er décembre 2020 au 27 février 2021

La galerie Polka présente « Chines », une exposition qui raconte la fascination de Marc Riboud pour ce pays et son peuple, à travers une sélection de près de 40 tirages rares : grands formats, vintages, mais aussi une série de très beaux dye-transfer.

Un voyage au long cours vers l’Orient, de la campagne des Cent Fleurs de Mao jusqu’au capitalisme de Hu Jintao. « Du Grand Bond en avant au grand boom économique, de la pauvreté égalitaire aux nouveaux riches, de la Révolution culturelle au culte de l’argent, j’ai vu une Chine très « chinoise » d’abord embrigadée par Mao se précipiter ensuite avec frénésie dans l’économie de marché », a écrit Marc Riboud.

 

Polka Galerie, 12 rue Saint-Gilles, 75004 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h, ou sur rendez-vous.
Pour plus d’informations : site internet de la galerie

Publication du catalogue « Marc Riboud, Histoires possibles »

sortie en librairie le 23 septembre 2020

Publiée à l’occasion de l’exposition rétrospective montrée au musée national des arts asiatiques – Guimet, cette monographie retrace en quelque deux cents photographies le travail de Marc Riboud. Nourri de textes de spécialistes, mais aussi de contributions plus intimes, l’ouvrage invite à emboîter le pas au photographe pour le suivre au long de son périple sensible autour du monde.

 

MARC RIBOUD – HISTOIRES POSSIBLES
Une coédition MNAAG / RMN-GP
Textes de Lorène Durret, Claude Estèbe, Jérôme Ghesquière, Sophie Makariou, Catherine Riboud, Olivier Rolin
272 pages, 240 illustrations
Prix : 35 €

Exposition collective « Pause déjeuner » à la Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône, Marseille

du 22 novembre 2019 au 14 mars 2020

Il existe peu de choses partagées par la terre entière et essentielles à chaque être humain. Le repas en est une. Pour ce rituel quotidien, avec autant de différences qu’il y a d’époques et de régions dans le monde, les plus grands photographes ont capté ces moments aussi banals qu’exceptionnels. Stars, personnalités, travailleurs, famille et intimes, tous ont pris la pose.
Les cimaises départementales proposent pendant quatre mois de découvrir la manière dont chaque culture se révèle dans sa pause déjeuner. Un focus sur celle des provençaux est à l’honneur.

Avec les photographies, entre autres de : Eve Arnold, Werner Bischof, Bruce Davidson, Elliott Erwitt, Martine Franck, Jean Gaumy, Philippe Halsman (affiche), Jacques-Henri Lartigue, Guy Le Querrec, Marc Riboud, etc.

Pour plus d’informations : sortiramarseille.fr

Parution du livre « Chines » aux éditions de La Martinière

Dès le premier voyage de Marc Riboud en Chine en 1957, les avertissements n’ont pas manqué : « Vous ne verrez que ce que les Chinois voudront bien vous montrer (…) un décor préparé à l’avance… ». Mais Marc Riboud a fait mentir les prédictions, à force d’insistance polie, de ruse, de patience, il a pénétré dans les maisons, les écoles, les usines, il a marché sans fin dans les villes comme au fin fonds des campagnes… Il a vu les prémices du Grand Bond en avant et de la Révolution culturelle, l’incroyable boom économique des années 80 qu’il a photographié jusque dans les années 2000. Sans oublier les « montagnes jaunes », Huang Shan, le lieu d’inspiration de la peinture chinoise.

Avec plus de 260 photographies en noir et blanc et couleur, Marc Riboud nous donne ainsi un portrait visuel d’une Chine multiple et complexe qui le fascinait par sa culture millénaire et l’énergie de son peuple.

Un livre de 304 pages, au prix de 59€, en librairies dès le 24 octobre 2019.

« La Chine de Marc Riboud » au Chengdu Contemporary Image Museum, Chine

du 8 septembre au 28 novembre 2019

Après avoir été exposée à Kunming et Shenzhen, « La Chine de Marc Riboud » est présentée tout nouveau Chengdu Contemporary Image Museum, en collaboration avec le Consulat général de France à Chengdu et le soutien de l’Institut français en Chine. Cette exposition rassemble 36 photographies incontournables de Marc Riboud sur la Chine, de ses premiers voyages en 1957 et 1965 jusqu’à ses photographies de Shanghai dans les années 2000.

 

 

Pour plus d’informations : site internet du musée

Adresse : No 889 Jinfu Road, Jinniu District, Chengdu, Chine